Nos engagements

Nos grandes actions de sensibilisation

Les Éco-dialogues de Thau

L’association porte les Éco-dialogues de Thau, des moments partagés avec les publics, les associations et la société civile, à différents moments de l’année, qui peuvent prendre plusieurs formes :

  • Les rencontres débats
  • Les tables rondes
  • Les ateliers
  • Les projections de films / débats

Sous la direction de Thierry Salomon, les Éco-dialogues de Thau nous permettent de solliciter tous les publics pour une sensibilisation et une éducation culturelle sur le territoire.

Ils se déclinent dans différentes communes en partenariat avec le cinéma le Taurus, les médiathèques de Loupian, Frontignan et Mèze, les musées et sites patrimoniaux du territoire.

Le réseau des Éco-dialogues constitué avec les éco-dialogues du Vigan (30) et ceux de Bédarieux Grand Orb (34) se concrétise par la création d’une plateforme collaborative numérique mise en place en 2017 : eco-dialogues.fr. Cette plateforme est un espace de ressources riche et alimenté régulièrement par les différents événements organisés, dont les contenus sont préservés et partagés sous forme de vidéos, enregistrements sonores ou rapports écrits. La coordination de ce réseau et la mise à jour régulière des données est entreprise par les trois porteurs de projets d’éco-dialogues.

Thématique des Éco-dialogues de Thau de juillet 2021 : la biodiversité, le vivant et les être humains

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée aux éco-dialogues

Le village des rencontres au Festival de Thau

Sur le site du festival à Mèze, le village des rencontres est une agora, un lieu d’échanges entre le public et des associations, organismes privés et publics de notre territoire investis dans la transition écologique et citoyenne. Le village des rencontres suit aussi les soirées en itinérance et sera présent en 2021 à Villeveyrac le 19 juillet, à Montbazin le 20 juillet et à Frontignan-La Peyrade le 27 juillet.
Nous retrouverons ainsi le CPIE du Bassin de Thau avec la LPO, les Paniers de Thau, Kimiyo et l’Adena, le Syndicat Mixte du Bassin de Thau, la Palanquée, Zéro Déchet Ouest Hérault, et les animations Hérault Nature !

Nos engagements dans la pratique

Les axes forts en 2021

Le Festival de Thau poursuit les actions déjà engagées notamment en matière de gestion des déchets, de suppression de tous les plastiques à usage unique sur ses sites.

Chasse aux mégots !

Cette année 2021, le Festival se fixe de nouveaux objectifs notamment celui de réduire la présence de mégots au sol et donc de diminuer leur impact sur l’étang de Thau ! Toute une installation ludique de sensibilisation aux impacts des mégots a été conçue par les jeunes du chantier d’implication de la MLI du bassin de Thau et sera installée sur les sites du festival, avec un collecteur géant. Des cendriers de poche, jolis et pratiques, aux couleurs de l’office de tourisme Sète Archipel de Thau seront offerts aux festivaliers. Et les mégots seront ensuite collectés par une entreprise qui se charge de leur seconde vie.

Une journée d’ateliers ludiques au parc du château de Girard, avec du son solaire !
Dans le programme 2021, aux Éco-Dialogues et au Village des rencontres s’ajoutera une journée, le 22 juillet, dédiée à des ateliers découvertes et des animations engagées sur le thème de la biodiversité, au cœur de Mèze, dans le parc du château de Girard. La sonorisation du concert organisé ce soir-là sera entièrement alimentée par de l’énergie solaire, grâce à la technologie novatrice de Pikip Solar Speakers
Le jeudi 22 juillet, le Festival investit le parc du château de Girard à Mèze pour une journée inédite d’ateliers dédiés à la biodiversité et à la musique. De nombreux intervenants du territoire, associations comme commerçants, tiendront des stands variés, allant de la réparation de vélos au compostage, en passant par des balades à la découverte de la biodiversité mézoise, des ateliers DIY et des animations labellisées Hérault Nature. En accès gratuit, tous ces stands seront ouverts au public de 14h30 à 18h30. Le programme musical commencera à 18h et finira en fin de soirée par un concert en plein air.

L’ensemble de nos engagements

Le Festival de Thau s’engage dans des pratiques vertueuses et durables pour préserver l’environnement et pour un égal accès aux soirées à tous et toutes.

Le Festival est l’occasion d’accompagner les nouvelles mobilités avec un focus sur le vélo, le covoiturage et les transports en commun. Les pistes cyclables sécurisées du territoire mènent aux sites des soirées du Festival, lesquels sont tous équipés de parkings à vélo. Pour covoiturer, rien de plus simple : l’application et site Rézo Pouce, entremetteur solidaire, permet de proposer et/ou trouver des trajets pour se rendre aux concerts du Festival. En plus des lignes de transports en commun, Sète Agglopôle Méditerranée met en place des bateaux-bus depuis Sète pour se rendre aux soirées de Mèze et de Bouzigues.
Plus d’informations sur la page Infos Pratiques.

Nos tarifs moyens doivent être inférieurs à 30€ (25€ en 2017). Si le tiers des concerts est en accès gratuit (offert par les municipalités qui accueillent le festival), nous proposons pour les concerts payants une politique tarifaire adaptée (gratuité pour les moins de 12 ans, tarif unique à 13€ pour les 12 à 18 ans, tarifs réduits). Nous sommes partenaires du dispositif Pass Culture et du Secours Populaire de l’Hérault, l’agence départementale de la solidarité du Bassin de Thau, Emmaüs Sète Frontignan, l’espace jeunes et le CCAS de la ville de Mèze.

Actions en faveur du public sur les pratiques à risques avec un focus sur les préventions auditives (casques et bouchons d’oreilles), en partenariat avec la mutuelle des médecins de l’Hérault.

Notre communication est de plus en plus dématérialisée et ciblée. Nos imprimeurs sont labellisés Imprim’vert, l’impression est faite avec des encres végétales et depuis 2018 les papiers utilisés sont majoritairement recyclés et à défaut, certifiés PEFC. La réalisation des missions d’information est faite de manière éthique, respectueuse et responsable. Nous priorisons les supports de communication numériques et travaillons sur l’augmentation de la durée de vie des supports signalétiques tels que banderoles et kakémonos.

Nous encourageons les villes à se fournir en énergie verte. Le site de Mèze n’est désormais plus fourni par Enercoop, mais par EDF qui assure 25% d’énergie renouvelable.

En partenariat avec Sète Agglopôle Méditerranée, nous avons mis en places de mesures de prévention en matière de qualité des eaux sur les sites au bord du bassin de Thau : analyses des eaux et souhait d’installer des vannes martelières sur Mèze. En 2021, nous organisons différentes actions de sensibilisation à la pollution occasionnée par les mégots : collecte de mégots, cendriers géants sur les sites du Festival, cendriers de poche…

Les producteurs locaux sont ancrés dans l’histoire du festival. Coquillages de l’étang, Picpoul de Pinet AOP et musique font excellent ménage ! La restauration sur le festival a pour objectif d’être issue à 70% des circuits courts et/ou de l’agriculture biologique. Cet objectif s’étend depuis 2019 à la restauration des équipes techniques et des artistes. En 2021, une formation à la cuisine éco-responsable est proposée aux bénévoles du Festival ainsi qu’aux bénévoles de tout autre événement organisé par une association amie.

Concernant la programmation, l’égalité femmes/hommes fait l’objet d’une attention permanente, omniprésente. En 2021 on continuera à porter cette attention sur la constitution des équipes techniques en collaboration avec le régisseur général du festival de Thau. En 2021, la présidente de l’association a signé le protocole d’accompagnement des acteurs du secteur musical dans la lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles du Centre National de la Musique.

Renouvellement du chantier d’implication avec la MLIJ du bassin de Thau et le service jeunesse de Mèze : 3 semaines de chantier encadré par la décoratrice Leila Limousi et le régisseur du Festival Fabien Albert afin de participer à la construction des cendriers géants et de jeux pour sensibiliser à la pollution des mégots.

cessaire de réduire et supprimer tous les plastiques jetables après une seule utilisation. Un engagement qui concerne toutes les parties prenantes du festival : l’équipe de production et technique, les stands de restauration et bar, les prestataires et bénévoles, les festivaliers… En 2021, les bouteilles d’eau jetables sont éliminées des sites du festival, au bar avec la présence de bouteilles en verre et d’éco-cup et à l’espace catering avec l’utilisation de gourdes fournies par l’Office de Tourisme Archipel de Thau – Méditerranée.

Les personnes à mobilité réduite (PMR) ont à leur disposition une plate-forme surélevée pour un confort et une visibilité optimale (site place des Tonneliers à Mèze). L’ensemble de nos sites doivent être accessibles aux personnes en situation de handicap. Depuis 2019, l’axe de travail est le développement de l’accessibilité aux handicaps principaux (et pas seulement aux PMR), avec un audit technique du site du festival à Mèze par un organisme spécialisé ayant pour objectif d’identifier les mesures à prendre pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite, et installer des équipements permettant l’écoute musicale et le confort aux personnes malentendantes et malvoyantes.

Depuis 2018, la mise en place d’une équipe de bénévoles dédiée à ces missions a donné d’excellents résultats, salués unanimement par la collectivité en charge de la collecte et du traitement, par les prestataires et bénévoles du festival et par le public lui-même. Grâce à un travail en étroite collaboration avec le service de Sète Agglopôle Méditerranée, l’équipe a été formée par un organisme spécialisé, et un matériel de collecte des déchets adapté au tri a été installé sur le site.
Résultats constatés : une bien meilleure qualité de tri des emballages recyclables mais aussi des coquilles d’huîtres et moules (retraitées localement par une entreprise mézoise) et des huiles de cuisson.
La véritable mobilisation de bénévoles motivés par cette problématique est reconduite en 2021 afin de renforcer l’équipe, améliorer encore le tri et continuer le travail d’information et de sensibilisation du public.

Participation au conseil de développement sur la démarche territoriale de mise en valeur et de protection du territoire.

Un engagement certifié !

Depuis 28 ans, le Festival de Thau, fidèle à ses valeurs en matière d’ouverture culturelle, de cohésion sociale et de protection de l’environnement, poursuit et renforce sa politique de développement durable.

Une politique qui se traduit dans tous les processus de l’organisation, dans les pratiques concrètes sur les sites et dans la programmation.

L’engagement éco-responsable du Festival de Thau est certifié depuis 4 ans. L’association Jazzamèze a en effet décroché en 2015, et maintenu depuis, sa certification à la norme ISO 20121 système de management responsable appliqué à l’activité événementielle. À ce jour, notre association est la seule structure en matière d’événementiel à être certifiée en région Occitanie.

Cette norme fixe des objectifs concrets et mesurables en termes de développement durable, sur de nombreux aspects : énergie, eau, écomobilité, restauration, choix des fournisseurs selon des critères environnementaux et éthiques, accessibilité au plus grand nombre… Le Festival de Thau travaille toute l’année avec ses partenaires et équipes à l’amélioration continue de ses pratiques.

BV_Certification_ISO 20121_N&B

Lire la plaquette de présentation de l’ENGAGEMENT DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L’ASSOCIATION

Découvrez la brochure éditée en 2016 présentant toute la démarche développement durable de l’association depuis 26 ans, en cliquant sur l’image ci-dessous :

brochure-developpement-durable-festival-de-thau-201

Le Festival de Thau était lauréat de la fondation Banque Populaire du Sud en 2019 pour sa démarche éco-responsable. Découvrez le petit film réalisé par la fondation !

Présentation de notre démarche développement durable et de nos actions par Agnès Gerbe, dans un pitch vidéo de 4 minutes, à l’occasion de la Journée des initiatives vertes organisée par Midi Libre​ le 11 décembre 2019.