Les Éco-dialogues de Thau

Le Festival de Thau porte les Éco-dialogues de Thau, des moments partagés avec les publics, les associations et la société civile, à différents moments de l’année, qui peuvent prendre plusieurs formes : rencontres débats, tables rondes, ateliers, ciné-débats, sorties de terrain.

Sous la direction de Thierry Salomon, les Éco-dialogues de Thau nous permettent de solliciter tous les publics pour une sensibilisation et une éducation culturelle sur le territoire. Ils se déclinent dans différentes communes du territoire, en partenariat avec les villes, les cinémas, les médiathèques, les musées et sites patrimoniaux.

Le réseau des Éco-dialogues constitué avec les Éco-dialogues du Vigan (30) et ceux de Bédarieux Grand Orb (34) se concrétise par la création d’une plate-forme collaborative numérique mise en place en 2017 : eco-dialogues.fr. Cette plate-forme est un espace de ressources riche et alimenté régulièrement par les différents événements organisés, dont les contenus sont préservés et partagés sous forme de vidéos, enregistrements sonores ou rapports écrits. La coordination de ce réseau et la mise à jour régulière des données est entreprise par les trois porteurs de projets d’Éco-dialogues.

Les Éco-dialogues du Festival de Thau 2022

Depuis 2010, le Festival de Thau invite des personnalités pour des rencontres-débats appelées “éco-dialogues” autour des alternatives écologiques, sociales et économiques.

La ville du Vigan et la Communauté de communes du Grand Orb participent aussi à ce réseau des éco-dialogues. Le Festival de Thau a ainsi déjà accueilli plus de 80 personnalités dont Pierre Rabhi, Gilberto Gil, Françoise Nyssen, Cyril Dion, Dominique Bourg, Gaël Faye, François Sarano, Francis Hallé…

Ces rencontres sont préparées et animées par Thierry Salomon.

La planète que nous nommons « Terre » devrait plutôt s’appeler « Océan » !

Couvrant 71 % du globe, fournissant oxygène et protéines animales, absorbant le tiers de nos émissions de CO2, les océans nous rendent des services vitaux. Mais le monde océanique, prodigieuse source d’émerveillement et de beauté, est fragile, victime du réchauffement climatique, de la pollution, de la surpêche. En 2022, le Festival de Thau propose une série d’éco-dialogues pour mieux prendre conscience que notre avenir est lié à une relation avec l’Océan plus respectueuse, moins prédatrice.

Toutes les rencontres sont en accès gratuit

Film « Océans » de Jacques Perrin

Dimanche 17 juillet à 18h I Mèze – Cinéma le Taurus

Hymne magnifique à ces immenses territoires sauvages, le film « Océans » alerte aussi sur les agressions dont les mers sont de plus en plus victimes. Co-réalisé par Jacques Cluzaud et Jacques Perrin, récemment décédé, « Océans » a nécessité quatre ans de tournage récompensés par le César du meilleur film documentaire 2011. En partenariat avec la Ville de Mèze

Sur l’Océan sans polluer

Lundi 18 juillet à 18h I Montbazin – Chapelle Saint-Pierre

90000 navires fonctionnant au fioul lourd transportent 12 milliards de tonnes de fret par an.

Comment réduire puis éliminer la pollution de cet intense commerce maritime ? Matthieu Brunet nous présentera le projet de navire à voile de sa société Arcadie. Et Bernard Montluc, directeur de MGH (Maritime Green Horizon), nous parlera du développement de carburants « zéro carbone ».

L’Océan, régulateur du climat

Mardi 19 juillet à 18h I Frontignan

Les échanges entre l’atmosphère et l’Océan jouent un rôle considérable sur le climat. La météorologue Florence Vaysse et le physicien océanographe Matthieu Lengaigne nous expliqueront la nature de ces échanges et leurs conséquences. Et comment la science tente d’analyser ces mécanismes complexes afin de mieux comprendre les évolutions futures du climat.

Un océan d’émerveillement : expéditions Gombessa

Jeudi 21 juillet à 20h30 I Port de Mèze

Depuis 25 ans, le naturaliste, plongeur et photographe Laurent Ballesta explore les océans et illustre par ses époustouflantes images la beauté de la biodiversité sous-marine. Grâce à elles, il nous fera partager sa passion pour la vie sous-marine, son constat de la dégradation des milieux littoraux et océaniques, et l’impératif de les protéger.

L’Océan, nouvel horizon des énergies

Vendredi 22 juillet à 18h I Mèze – Chai du Château de Girard

Energie marémotrice, énergie des vagues et des courants, utilisation des différentiels thermiques, algues et bien sûr énergie éolienne : l’Océan recèle de considérables ressources énergétiques. Paul Neau, spécialiste des renouvelables, fera le point de l’état de l’art et des perspectives d’applications des énergies marines renouvelables.

Protéger l’Océan

Samedi 23 juillet à 18h I Mèze – Chai du Château de Girard

La protection de l’Océan passe aussi par un engagement militant là où l’on décide de son sort, dans les instances de régulation, de législation et de décisions politiques. Élodie Martinié-Cousty, pilote national du réseau « Océans, Mer et Littoraux » de FNE, viendra nous faire part de ses combats pour que l’Océan et ses habitants soient mieux protégés et respectés

Biodiversité océanique en danger

Dimanche 24 juillet à 18h I Mèze – Chai du Château de Girard

Que recouvre la biodiversité océanique ? Comment l’étudie-t-on scientifiquement ? Est-elle réellement en danger ? Quels sont les impacts de nos activités industrielles ou récréatives sur la faune marine ? Rencontre avec Ludivine Martinez, chercheuse en écologie marine à l’université de La Rochelle et spécialiste de l’étude des grands mammifères marins.

Archives

Les éco-dialogues en vidéo

Retrouvez l’ensemble des vidéos disponibles sur notre chaîne You Tube >>> ICI

AUTOMNE 2021
JUILLET 2021
AUTOMNE 2020
JUILLET 2019
JUILLET 2018
  • « La paix par la non-violence » – Le chanteur corse et initiateur de la Fondation Humani présente les vertus de la non-violence, à ne pas confondre avec passivité.

  • « Retrouver une relation pacifiée avec la nature » – Témoignage d’une juriste qui milite pour la reconnaissance du crime d’écocide.

  • « Construire des alternatives, bâtir la paix » – Pour ce militant infatigable qui se bat sur tous les fronts (climat, non-violence, économie alternative), le monde nouveau se construit en actes

  • « La paix et la justice internationale » – Regard d’un grand magistrat sur la justice internationale : peut-elle prévenir les conflits ? peut-elle être une justice universelle ?

Nous remercions chaleureusement Franck Nourrisson, Valérie Dumont et Luc Artières pour leur travail précieux.

Vous pouvez retrouver d’autres captations sur le site de TV Mèze – Thau TV

Pour en savoir plus sur les invités et sur les rencontres :  www.eco-dialogues.fr