CONTRE LES VIOLENCES

Le 22 juin 2016, Les Amazones lancent conjointement le single « I Play the Kora » et une campagne de crowdfunding pour contribuer au financement de la Fondation Panzi.

Constitué de femmes influentes d’Afrique de l’Ouest, les Amazones d’Afrique s’engagent contre les violences faites aux femmes.

Le 22 juin 2016, elles lanceront une campagne de crowdfunding sur Generosity.com, et sortiront leur single « I Play the Kora », une chanson qui veut changer les mentalités. Les bénéfices de ces deux opérations serviront à aider la Fondation Panzi du Docteur Mukwege à venir en aide aux femmes victimes de violences sexuelles dans l’Est du Congo.

Cet été, elles seront en tournée dans toute l’Europe pour défendre ce projet et sur scène le 22 juillet à Mèze avec Calypso Rose + d’infos sur cette soirée

https://www.youtube.com/watch?v=EfxfLY94nqw

Les violences faites aux femmes restent aujourd’hui une des pandémies les plus universellement partagées. Elles n’épargnent aucune région, aucun milieu, aucune génération, aucune religion. Elles s’exposent parfois dans la sphère publique, se confinent le plus souvent dans l’espace privé. Avant de devenir physiques ou sexuelles, ces violences imprègnent les mentalités et se trouvent pour meilleurs alliés le non-dit et la fausse évidence des sous-entendus.

Les Amazones d’Afrique ont souhaité faire de leur tournée et de leur single « I Play the Kora » un moment de sensibilisation au rôle de la femme dans la société, l’économie et la politique. Constitué de femmes influentes d’Afrique de l’Ouest, le collectif Les Amazones d’Afrique ose croire que la musique peut contribuer à faire évoluer les mentalités, qu’elle peut parfois devenir un outil de progrès social.

Devant l’urgence de la situation, les Amazones d’Afrique s’associent aux personnes qui luttent tous les jours sur le terrain. Tout au long de leur tournée, elles se feront ambassadrices musicales des actions menées par la Fondation Panzi dans l’Est du Congo.

Le 22 juin 2016, elles lanceront conjointement le single « I Play the Kora » et une campagne de crowdfunding pour contribuer au financement de la Fondation Panzi. Tous les bénéfices générés par ces opérations permettront de financer certaines opérations de réparations gynécologiques et de contribuer à la réinsertion socioprofessionnelle des victimes.

Depuis 1999, la Fondation Panzi travaille sans relâche en faveur des victimes de viol collectif, qui est utilisé comme arme de guerre par les groupes armés pour terroriser la population et détruire le tissu social dans la région des Grands Lacs. Chaque année, l’hôpital et la Fondation Panzi prennent en charge médicalement plus de 3600 de ces victimes et leur apportent également un soutien psychologique, économique et juridique.

Le combat du docteur Denis Mukwege, qui dirige l’hôpital, lui a valu d’être la cible de plusieurs tentatives de meurtre. Il a reçu pour son action de nombreux prix dont le prix Sakharov, le prix de « Héros pour l’Afrique » du Parlement européen de Bruxelles ; il apparaît dans le « Time 100 » (classement des personnalités les plus influentes selon le magazine Time) en 2016 et a été nommé deux fois au prix Nobel de la Paix.

Commentaires férmés.